L’École Universitaire de Recherche ArTeC soutient la création en proposant chaque année des aides en ce sens.

Cette aide s’adresse aux membres de la communauté ArTeC qui portent un projet de film, webdocumentaire, jeu vidéo, enregistrement, exposition, pièce artistique, etc.
Exemple d'édition

Charles Reznikoff : inscriptions contemporaines

Charles Reznikoff, poète américain resté largement inconnu de son vivant, a écrit une œuvre dont se revendiquent nombreux poètes contemporains, tant en France qu’aux Etats-Unis et en Amérique latine. Auteur notamment de Testimony : The United States, 1885-1915 et de Holocaust, il a été pionnier dans l’utilisation des textes juridiques comme source d’analyse historique et d’émotions poétiques. Son sens de l’exactitude poétique, interprété comme la marque d’une froideur de juriste, est en même temps indissociable de l’engagement passionné très souvent implicite dans son œuvre, et qu’a fait ressortir des adaptations scéniques récentes. Son œuvre s’efforce de dire les violences, grandes et petites, qui ont constitué notre histoire, tout en affirmant l’humanité des acteurs, pour le meilleur et pour le pire. Il est aussi l’écrivain de l’expérience de l’immigration sur deux générations aux Etats-Unis, et de la ville de New York.

Ce moyen-métrage s’intéressera à comment ses textes, imprimés à la main et diffusés très modestement dans le New York des années trente, ont cheminé jusqu’à nous. Composé d’extraits d’entretien et de lectures de poésie par une dizaine de poètes contemporains provenant de trois continents — l’Amérique du nord, du sud, et l’Europe, notamment la France — nous nous servirons des moyens du cinéma pour faire voir et entendre des résonances de l’œuvre de Reznikoff dans le paysage de la poésie d’aujourd’hui. Loin d’un hommage à un auteur disparu, nous souhaitons mettre en avant la vivacité et l’actualité de son oeuvre, qui continue à façonner nos manières de penser le rôle du poète dans la société.

Xavier Kalck, Professeur de littérature américaine, Université de Lille

Fiona McMahon, Professeure de littérature américaine, Université Paul Valéry – Montpellier 3

Naomi Toth, Maîtresse de conférence en littérature anglophone, Université Paris Nanterre

Exemple d'édition

Franchises postales

Le projet Franchises Postales s’inscrit dans le prolongement du programme de recherche CAREXIL-FR, centré sur l’édition numérique, sociolinguistique et historique de lettres inédites, conservées aux Archives Nationales dans le fonds de la CAEERF (Commission d’Aide aux Enfants Espagnols Réfugiés en France). Ce matériel exceptionnel a été valorisé dans une plateforme (http://carexil.huma-num.fr).

Un projet d’installation filmique est né de ce travail, en collaboration avec la cinéaste Carolina Astudillo.

Il est pensé comme un voyage à travers les paysages actuels où se trouvaient les camps mentionnés dans les lettres du fonds de la CAEERF.

Dix lettres seront lues sur ces lieux par des femmes dont un membre de la famille ayant vécu l’exil espagnol est passé par ces camps. De cette manière, le lieu, ou le non-lieu, acquiert une nouvelle signification à travers la lecture des lettres dont les mots réactivent le passé par la voix d’une autre génération.

Les films seront agencés dans une installation comprenant plusieurs écrans où seront projetés les espaces filmés et la lecture des lettres. Elles seront ainsi mélangées, formant une sorte de chœur. Chaque lettre pourra être écoutée individuellement grâce aux écouteurs placés devant chaque écran.

D’autre part, les objets du quotidien, devenus objets précieux dans le contexte des camps, auront une place importante dans cette exposition. Les lettres abondent en empreintes de pieds d’enfants indiquant la pointure pour les demandes de chaussures. Ces contours de pieds seront reproduits sur des impressions géantes ou des vinyles au sol.

Un cordonnier traditionnel travaillant le cuir sera également filmé, guidé par les semelles des lettres.

Les dessins d’enfants, très présents dans les lettres, seront imprimés sur des tirages géants sur lesquels seront projetés des images d’archives, montrant des enfants, antérieures à la guerre civile espagnole.