Grande collection Petite collection

La Grande Collection ArTeC est constituée d’ouvrages collectifs qui généralement sont le résultat des travaux réalisés dans le cadre des projets de recherche financés par ArTeC. Chaque volume s’articule autour d’une thématique en résonance avec les axes de l’EUR. Les ouvrages peuvent être publiés en français ainsi qu’en anglais. La collection a pour objectif de rendre visibles les recherches d’ArTeC à l’échelle nationale et internationale.

Exemple d'édition

Numéro 8

Angles morts du numérique ubiquitaire – Un glossaire critique et amoureux

Co-dirigé par Yves Citton, Marie Lechner & Anthony Masure

145 entrées pour explorer les non-dits des nouvelles technologies, intelligences artificielles et autres aspects du numérique.

Le numérique est désormais ubiquitaire, s’il s’infiltre partout – pour nous connecter, nous assister, nous augmenter, nous surveiller – quels sont les angles morts de ce regard dont le centre est partout et la circonférence nulle part ? C’est à cette question qu’essaient de répondre la centaine d’entrées et la vingtaine de contributeur·es de cet ouvrage. Il présente sous forme de glossaire le résultat d’une semaine de palabres tenus lors d’un colloque de Cerisy, regroupant une palette très diverse de participant·es des mondes de la recherche, de l’art, de l’entreprise et des administrations territoriales. On y trouvera des définitions de mots techniques et des expressions-clés, familières ou inattendues, des réflexions originales et des synthèses pédagogiques sur les profondes ambivalences dont ces angles morts sont le lieu. Ces zones d’ombre marquent en effet à la fois des limites et des lacunes de nos meilleurs efforts de programmation, condamnant certaines réalités à rester exclues de ce qui (se) compte dans notre monde numérisé. Mais ces angles morts constituent du même coup de précieuses zones d’opacité, qui sont parfois à défendre comme autant de marges de liberté. C’est pour nous permettre de mieux naviguer parmi ces ambivalences que cet ouvrage propose quelques éléments d’un vocabulaire commun du numérique ubiquitaire.

Acheter
Exemple d'édition

Numéro 7

Artistes-chercheur·es, chercheur·es-artistes – Performer les savoirs

Quels sont les liens entre performance scénique, pensée critique et transmission ?
Cet ouvrage hybride, entre théorie et créations artistiques, propose de (re)penser les enjeux des pratiques scéniques actuelles qui performent du savoir. La scène pense. Mais encore ? Elle engage des rapports aux savoirs qui lui sont propres et qui ne sauraient exister autrement. Qu’il s’agisse de la conférence performée, de spectacles documentaires ou de recherche-création, le théâtre et la performance affichent aujourd’hui une prédilection pour la recherche. Mais qu’est-ce que déployer un processus de recherche sur un plateau, dans un studio ou une salle de classe lorsque l’on est artiste, chercheur·e ou… un peu des deux ? Quels sont les enjeux des pratiques actuelles de recherche et de création qui performent des savoirs ? Quels sont les gestes critiques, les dispositifs sensibles, les corps et les voix qui permettent de générer ces expériences de pensée singulières ? Cet ouvrage propose de mettre en partage quelques-uns des outils heuristiques et expérientiels mobilisés par celles et ceux qui inventent des hybridations inédites entre recherche, création et pédagogie. Il réunit des témoignages d’artistes et de chercheur.es qui interrogent, voire mettent en crise, le cheminement de leur pensée ainsi que la forme et le contenu de leurs savoirs, que ce soit dans les façons de faire recherche ou dans les modalités de transmission imaginées. À travers une grande diversité d’écritures, de l’essai théorique à la provocation polémique, de la partition au protocole de performance, en passant par le récit d’expérience ou la trace d’un atelier, c’est la force épistémique et épistémologique de l’acte théâtral et performatif que ce livre postule et examine.

Acheter