Exemple d'édition

Numéro 13

Les scènes du son, Perspectives contemporaines

PARUTION / ALTERNATIVES THÉÂTRALES N° 146 « SCÈNES SONORES. PRATIQUES CONTEMPORAINES »
— Co-édition HAR

Le numéro 146 (avril 2022) de la revue Alternatives théâtrales, « Scènes sonores. Pratiques contemporaines », dirigé par Chloé Larmet, est disponible en librairie ou sur alternativestheatrales.be dès le 21 avril 2022.

Publié avec le soutien de HAR, de l’EUR ArTeC et du Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

Présentation :

Si le son fut longtemps le grand oublié des études théâtrales, la mésentente a pris fin et il s’agit désormais d’explorer les scènes théâtrales contemporaines en prenant pour guide les oreilles de celles et ceux qui « créent» le son. Pour qu’à travers les mots et les silences de ceux qui restent souvent tapis dans l’ombre de la régie, des expériences sonores se dessinent et permettent de penser de façon nouvelle les pratiques contemporaines de la scène, au-delà même de ses frontières disciplinaires car le son n’a que faire des limites. Du théâtre aux arts sonores en passant par la radio, les arts numériques et la musique, la règle est simple : écouter.

Dans ce numéro, on retrouvera : Greg Beller, Marjorie Bertin, Félix Blume, Yann Boudaud, Lieven Dousselaere, Quentin Dumay, Noémie Fargier, Bastien Gallet, Caroline Godart, Chloé Larmet, Serge de Laubier, Sarah Léo, Anne Lepère, Bogumił Misala, Olivier Pasquet, Tom Pauwels, Diederik Peeters, Karolina Svobodova, Melissa van Drie, Myriam van Imschoot, François Weber, Ana Wegner, Agnieszka Zgieb.

Sommaire détaillé sur alternativestheatrales.be

Acheter
Exemple d'édition

Numéro 12

Le paysage après coup

Edité par Patrick Nardin et Soko Phay.
Textes de Roberto Barbanti, Annette Becker, Mirna Boyadjian, Arno Gisinger, Luba Jurgenson, Fabienne Luco, Maira Mora, Assumpta Mugiraneza, Patrick Nardin, Soko Phay, Anne-Laure Porée, Khatharya Um.
Une réflexion collective sur la mémoire des lieux à l’épreuve des guerres et conflits à travers les représentations de paysages, telles qu’elles peuvent être travaillées par l’histoire, l’anthropologie, les dispositifs de l’art contemporain, le cinéma, la littérature ou l’architecture.
Se confronter à un paysage-catastrophe, c’est interroger notre relation à l’histoire et à la mémoire des lieux à l’épreuve des guerres et des massacres : comment un paysage d’après conflit peut-il offrir une visibilité à l’histoire ? Si la nature est elle-même meurtrie par un passé violent, comment témoigner de l’après coup des paysages ? Que reste-t-il de ces traces mémorielles dans notre présent politique ?
Cet ouvrage rassemble des œuvres et des contributions scientifiques issues de colloques, d’expositions et d’ateliers-laboratoires, qui se sont tenus en France et au Cambodge. Artistes et théoriciens partagent ici leurs réflexions sur la représentation du paysage à travers l’esthétique, la littérature, l’histoire, l’anthropologie et la science politique. Leurs « paysages » établissent ainsi une cartographie de la mémoire où ce qui compte tient autant à ce que l’on voit qu’à ce qui se dissimule ou qui a disparu, volontairement effacé ou laminé par le temps. Le livre invite à « écouter » le paysage, à être attentif à ses forces invisibles, à ne pas seulement le considérer comme une image lointaine, mais à pénétrer ses couches mémorielles, à travers lesquelles se dessine un passé qui ne cesse de nous hanter.
Acheter