Susanna Scavello, Femmes martyres en action : recréer et rejouer les héroïnes médiévales aujourd’hui, le cas de Barbe

Susanna Scavello, Femmes martyres en action : recréer et rejouer les héroïnes médiévales aujourd’hui, le cas de Barbe

DURÉE DU PROJET

2023 - 2024


Ce projet a pour but une recréation du mystère médiéval de sainte Barbe sur la scène contemporaine. Barbe est l’héroïne martyre la plus représentée à l’époque médiévale et sur laquelle nous avons le plus de témoignages écrits, manuscrits ou imprimés des XVeXVIe siècles. Elle reste pourtant un personnage méconnu aujourd’hui. Les drames qui la célèbrent sont riches en éléments troublants qui trouvaient à l’époque une justification théologique, mais qui sont aujourd’hui considérés comme scandaleux, comme la violence genrée et misogyne des scènes d’humiliations verbales et physiques, où discrimination religieuse et discrimination sexuelle sont étroitement mêlées. Mais à les lire bien, ces pièces nous montrent à la fois une héroïne très sage, qui maîtrise son corps et sa pensée à son gré, dont l’action sacrificielle, loin d’être victimaire, est volontairement recherchée, car elle correspond à un choix de vie indépendante hors norme. Représentée à la fois comme sainte et sorcière, martyrisée pour sa liberté d’expression, ce modèle ambigu de sainteté chrétienne, peut encore résonner aujourd’hui voire fonctionner comme un emblème du martyre au féminin.

Cette recherchecréation s’offre comme une première tentative expérimentale pour faire renaître Barbe, en assumant ouvertement la nécessité d’une actualisation des pièces médiévales à trois niveaux : linguistique, dramaturgique et performative. Les pièces sont écrites en vers dans une langue ancienne qui n’est pas accessible à un public non expert sans médiation ; les mystères ont une structure tout à fait particulière, qui n’a rien de classique et qu’il faut adapter à un format contemporain ; pour qu’il y ait une vraie rencontre affective et intellectuelle avec des spectateurs d’aujourd’hui, l’emploi des codes esthétiques contemporains de mise en scène est nécessaire.

La réalisation de ce projet a permis la création d’une dramaturgie inédite, qui sera mise en scène face à un public, après avoir été testée dans le cadre du MIP ArTeC « Voix et corps rebelles : rejouer les héroïnes médiévales aujourd’hui », animé par Susanna Scavello en collaboration avec l’ensemble théâtral Bougier TOTO de Jules Benveniste. Il s’agit à la fois d’une renaissance performative des mystères médiévaux de sainte Barbe et d’un nouveaux geste créatif autonome. Le travail favorise une rencontre active entre le monde académique et le secteur créatif, avec la conviction que les arts peuvent apporter des bénéfices concrets et réels au développement d’une société plus juste.


Susanna Scavello (Italie, 1990) est chercheuse, enseignante et praticienne de théâtre. Elle a soutenu en 2021 sa thèse à l’Université Alma Mater Studiorum de Bologne (Langues, Littératures et cultures modernes) et à l’Université de Picardie Jules d’Amiens, ayant pour titre, Les femmes fortes de la scène médiévale : martyres entre ciel et terre. Étude comparative des héroïnes du théâtre français des XIVeXVIe siècles. La recherche portait sur un corpus multilingue en langues romanes (français, provençal, italien) et en latin dans le but d’offrir une étude comparative sur des textes méconnus du Moyen Âge européen qui célèbrent des personnages féminins exceptionnels.

Susanna Scavello adopte une approche fortement interdisciplinaire, qui croise l’anthropologie, les études théâtrales, culturelles et de genre, ainsi qu’un dialogue avec la scène théâtrale contemporaine. L‘herméneutique qu’elle a développée se nourrit de la pratique théâtrale à laquelle elle s’est également formée depuis dix ans, entre l’ Italie et la France, en suivant des séminaires et en travaillant avec des artistes aux profils variés sur le jeu d’acteur, la dansethéâtre et la danse sensible. Au théâtre, en particulier, elle a exploré tant des classiques que des dramaturgies contemporaines (récemment elle a participé à L’Empireo dirigé par Serena Sinigaglia en août 2023, tiré de The Welkin  de Lucy Kirkwood).

Susanna Scavello est actuellement affiliée au LIPO (Centre de Recherche en Littérature et Poétiques comparées) de l’Université Paris Nanterre pour réaliser son projet postdoctoral ArTeC qui lui permettra de synthétiser concrètement les deux approches — théorique et pratique — qu’elle porte au théâtre (tutrice : C. Thouret). Convaincue de la portée pédagogique et participative de la recherche-création, elle conduira en 2023/2024 un atelier expérimental pour le master ArTeC lié à son projet.

 



ÉQUIPE DU PROJET

Tutrice : Clotilde Thouret