Les vases communicants: exposer le Manifeste du Surréalisme

Les vases communicants: exposer le Manifeste du Surréalisme

DURÉE DU PROJET

2022 - 2023


PORTEUR(S) DU PROJET

Thierry Dufrêne Professeur d'histoire de l'art contemporain Co-directeur de HAR (équipe d'accueil 4414) Université Paris Nanterre


EN COLLABORATION AVEC
HAR / Histoire des arts et des représentations, EA 4010 Arts des images et art contemporain (AIAC), Centre Pompidou

Le projet est de participer à la conception de la première grande exposition au Centre Pompidou qui fera usage du modèle immersif qu’on voit aujourd’hui se généraliser (de l’Atelier des Lumières au Grand Palais Immersif) : il s’agit de concevoir le matériel documentaire et le dispositif de présentation du Manifeste du surréalisme (1924) d’André Breton au cœur de l’exposition (rotonde centrale) “Surréalisme” qui se tiendra au MNAM-CGP à Paris à l’automne 2024.

L’idée est de faire travailler ensemble les équipes d’historiens de l’art, de spécialistes des technologies de l’image et les équipes du MNAM. Les composantes « symbiotiques » (formes d’associations, automatismes) sont au cœur des dispositifs techniques à inventer, mais plus encore, le projet a vocation à mettre en évidence les processus symbiotiques au coeur de l’aventure surréaliste et du fonctionnement artistique du groupe. Le dispositif mis en exposition sera le résultat de recherches dans les archives de l’Association Atelier André Breton et du Musée national d’art moderne.

Le « Module Manifeste » a un contenu historique, documentaire et artistique. Au moment du centenaire (1924-2024), il sera le cœur actif qui innerve l’exposition. Il répond à deux enjeux : un enjeu historique et un enjeu de création artistique montrant que le surréalisme continue à animer sous d’autres formes les artistes à l’ère des technologies numériques. Les deux maîtres-mots sont donc contexte historique et actualisation.

Ce module exposant le Manifeste prendra une forme numérique à base de projection d’images, de documents audio-visuels et de textes. Il devra permettre l’interaction avec le public. Il a vocation à innerver tout le labyrinthe constitutif de l’exposition parisienne, mais autonome, circulera ensuite à Bruxelles, Hambourg, Madrid et Philadelphie.



ÉQUIPE DU PROJET

DUFRENE Thierry, PR, Département d’histoire de l’art, Paris Nanterre

OTTINGER Didier, Conservateur général, MNAM, Centre Georges Pompidou

PLESSIET Cédric, Maître de conférences Habilité à Diriger des Recherches, artiste, ATI/INREV, Paris 8

KREBS Constance, Directrice éditoriale, Association Atelier André Breton

Unsupported request - method type: get