Co-évolution, Co-création et improvisation Homme-Machine (CECCI-H2M)

Co-évolution, Co-création et improvisation Homme-Machine (CECCI-H2M)

Ce projet interdisciplinaire et international de 3 ans est une coopération scientifique et artistique. Il entend explorer des modes de transcription artistique de concepts tels que la co-évolution comportementale, la co-création et l’improvisation chorégraphique autour du thème de la dépendance/co-dépendance entre des humains et des entités artificielles (robot ou système virtuel évolutif). Il interroge la manière de mettre en place des relations de symbiose entre des systèmes en interaction, afin qu’ils puissent cohabiter ensemble. Il interroge aussi la manière de (re)présenter cette relation de co-création sur scène à travers une performance entre un danseur, un Robot HRP (Humanoid Robotics Project) et un Ecosystème Virtuel Evolutif (EVE) qui les entoure.

 

Il part des résultats d’une étude en cours par une équipe de chercheurs de la NTHU à Taiwan sur le traitement thérapeutique des addictions à l’aide des technologies connectées, comme outil d’assistance thérapeutique. La ‘technologie persuasive’ et les technologies mobiles et objets connectés (IOT) portables constituent ainsi une base pour cette recherche-création. Le projet travaillera également sur la notion de dépendance et se penchera sur le degré de conscience du patient face à sa propre dépendance.

A partir de ce que pourrait être cette co-construction comportementale dans la vie quotidienne, l’équipe du projet souhaite explorer sur une scène d’art vivant les formes de co-création et d’improvisation chorégraphiques entre des artistes performeurs et des entités artificielles autonomes (Robot HRP et EVE). Ces expérimentations artistiques questionneront la co-création entre Homme et Machine, mais aussi le sujet de l’addiction, et celui de l’expression du vécu de la dépendance et de sa rémission.

Au travers de transformations comportementales silencieuses, cette co-évolution qui se fait dans le respect de l’identité de l’autre, conduit à l’émergence d’une nouvelle entité qui pourrait s’apparenter à un processus symbiotique de co-création.

 

Actualités du projet

5- 19 juillet 2021, résidence de recherche au CDA

15 juillet 2021, séminaire doctoral INREV dans le cadre de la résidence de recherche

13-18 septembre 2021, résidence de recherche au CDA



ÉQUIPE DU PROJET

* Chu-Yin CHEN, Professeure, équipe INREV du Lab. AIAC, Université Paris 8. professeure invitée au College of Arts, National Tsing Hua University (Hsinchu, Taïwan).

* Isadora TELES de CASTRO, Doctorante INREV du Lab. AIAC, Université Paris 8.

* Silvia CIRCU, Doctorante INREV du Lab. AIAC, Université Paris 8 & compagnie DESIDERATE.

* Victoria Chavez, Chargée de mission développement stratégique, Centre des Arts d’Enghien-les-Bains.

* Abderrahmane KHEDDAR, Directeur de recherche, Equipe IDH, LIRMM.

* Bing (Chuang Wen) You, Professeur, Interdisciplinary Program in Technology and Art, College of Arts, National Tsing Hua University (Hsinchu, Taiwan).