A day in the USA

A day in the USA

Date

04/07/2021 - 04/07/2021


Lieu

Nouveau Théâtre de Montreuil


Infos pratiques

www.nouveau-theatre-montreuil.com/fr/programme/adayintheusa

A DAY IN THE USA

Infos pratiques et Réservations

“Oh, que l’Amérique redevienne l’Amérique – Le pays qu’elle n’a jamais encore été.”
Langston Hughes, traduction de Léon-Gontran Damas, 1966

Si proches de nous (sa culture et ses objets de consommation mondialisés…) et si distants (ses paysages, la jeunesse de son histoire en tant que nation, ses idéologies politiques, sa ferveur religieuse…), les États-Unis intriguent et fascinent. Les propositions de cet « Independence day » au Nouveau théâtre de Montreuil en esquissent à leur manière une certaine image. C’est en quête d’autres visages de l’Amérique et de nouvelles initiatives alternatives que nous partirons alors avec cette journée plurielle et festive vers un tout autre American Dream.

 

14h | 17 Blocks 

Film de Davy Rothbart | États-Unis | 2019 | cinéma le Méliès

 

En 1999, Emmanuel Sanford-Durant, 19 ans, et sa famille de Washington, D.C., commencent à filmer leur quotidien dans le quartier le plus dangereux des États-Unis, juste à dix-sept pâtés de maison du Capitole. Ils n’ont pas arrêté de filmer depuis. Réalisé dans une unique collaboration avec le réalisateur et journaliste Davy Rothbart, le film se concentre sur quatre générations de la famille Sanford, incluant Emmanuel, un étudiant prometteur, son frère Smurf, un dealer local, sa sœur Denice, une future policière et sa mère Cheryl, qui doit vaincre ses propres démons pour faire prospérer sa famille. Sur une période de deux décennies, 17 Blocks nous éclaire sur la crise actuelle d’une nation à travers une saga familiale profondément personnelle, brute et émouvante.

 

16h | Vie et mort de l’homme qui tua John F. Kennedy

Lecture augmentée : texte, voix, sélection d’archives
D’après Vie et mort de l’homme qui tua John F. Kennedy d’Anne-James Chaton – Roman paru aux éditions P.O.L, mars 2020

Lors de cette lecture augmentée de son livre récemment paru aux éditions P.O.L, Anne-James Chaton déploie toutes les voix présentes dans le roman. Il retourne aux sources de la documentation en réactivant les journaux télévisés de l’époque et les archives sonores des conversations entre les voitures de polices de Dallas.

La biographie de Lee Harvey Oswald, racontée par l’auteur, se déroule normalement jusqu’à la projection des conversations, invitations des spectateurs à la lecture qui percutent le cours du récit et installent progressivement la polyphonie du texte.
Le rythme de ces phrasés s’accélère au moment des tirs sur la voiture présidentielle, jusqu’à laisser place aux annonces du speaker de la BBC et aux conversations paniquées des officiers de police partis en chasse de l’assassin.

L’auditeur suit pas à pas ce qui ressemble de plus en plus à un polar. La troisième partie s’ouvre avec l’arrestation du suspect. Débute alors une séance d’interrogatoire de police. La lecture a pris la forme d’une pièce de théâtre. Le drame va bientôt s’achever.

 

17H | Musiques américaines par l’orchestre des élèves des conservatoires d’Est Ensemble 

Concert

Les élèves des classes de cuivres du réseau des conservatoires d’Est Ensemble se retrouvent pour jouer ensemble. Cette année, le point de rencontre de cet ensemble pêchu sera la musique américaine : Fanfare For The Common Man, Baby Elephant Walk, Feeling Good, Millier Magic, Rhapsody in Blue, Star Wars…

19H | Les Américains

Concert performance

Pour cette soirée dédiée à l’Amérique, Anne-James Chaton, Andy Moor, Josh Begley et Jace Clayton, artistes venus d’horizons divers – musique, art vidéo, littérature, performance – déploient la singularité de leur geste et offrent au regard et à l’ouïe du spectateur un portrait en kaléidoscope des USA d’hier et d’aujourd’hui. Le travail dans les champs de coton du sud du Texas, l’assassinat d’un président, la puissance dévastatrice des chocs des footballeurs américains, la nouvelle frontière à l’heure de la surveillance numérique : Andy Moor (guitare), Josh Begley (vidéo) et Anne-James Chaton (voix) entremêlent les outils de composition et démultiplient les possibilités de récits. Au fil de la soirée, une autre histoire des Etats-Unis se dessine.

avec Anne-James Chaton, Andy Moore, Jace Clayton (à distance)
images Josh Bugley

20H | Exillians

Concert
En partenariat avec Banlieues bleues

Américain de Boston, Mike Ladd vit en France, comme T.I.E, installée dans l’hexagone après avoir grandi à Dakar au Sénégal. Avec le rappeur anglo-trinidadien Juice Aleem, ces “exilés” par choix ou par déterminisme, qui avaient travaillé ensemble à différentes occasions, ont fondé Exillians, une concoction explosive entre rap, poétique libre et afro-futurisme, qui peut se transformer en duo au gré des saisons.

 

avec T.I.E (voix, beatmaking), Mike Ladd (voix, Beatmaking)

 

TOUT AU LONG DE L’APRES-MIDI

Une sélection d’ouvrages réalisée par la librairie Zeugma sera à disposition du public, avec notamment tous les numéros de la revue America.

La revue America en couvertures

Exposition

America aura rassemblé en 16 numéros la plume des plus grands écrivains français et américains pour tenter de decrypter les Etats-Unis durant le mandat de Donald Trump. Retrouvez en affiches toutes les couvertures de la revue.

 

Les cueilleurs de l’Oregon

Aux lisières du capitalisme et dans les dessous du théâtre. Restitution d’un laboratoire autour du livre d’Anna Tsing Le Champignon de la fin du monde

Installation, performances

 

Dans les paysages dévastés par l’industrie sylvicole de l’état de l’Oregon, le champignon matsutake vint à pousser… Une invitation à parcourir le livre d’Anna Tsing dans la forêt des dessous de scène de la salle Jean-Pierre Vernant.

Dans son dernière ouvrage très remarqué, l’anthropologue Anna Sting part sur les traces des cueilleurs de matsutakes de l’Oregon. Elle tire le fil des histoires qui, aux lisières du grand jeu capitaliste, mettent en jeu minorités sud-asiatiques, pins tordus, vétérans blancs, mycètes, industrie sylvicole, marchés japonais et parcs naturels américains.

Tournant autour de ces histoires collaboratives, entrecroisées et souterraines, les étudiant.e.s du master investissent les dessous de scène et vous convient à une exploration clandestine de leur lecture collective d’Anna Tsing.

Laboratoire de trois semaines mené par Thomas Pondevie et Evelyne Didi avec les étudiant.e.s du Master ArTeC (Arts technologies création) de Paris 8 et ceux.celles du Master Mise en scène et Dramaturgie de Paris-Nanterre. Avec la complicité de Benoît Artaud et Sabine Quiriconi.