Colloque international “Angles morts du numérique”

Colloque international “Angles morts du numérique”

Date

24/09/2020 - 01/10/2020


Lieu

Centre de colloque international de Cerisy


Infos pratiques

Les étudiant.es du master ArTeC peuvent s'inscrire à ce MIP grand format


S'inscrire

Les dernières décennies ont été caractérisées, à l’échelle mondiale, par une accélération exponentielle des domaines d’activités et des pans de réalité qui se voient reconfigurés de l’intérieur par la computation (digitalisation, algorithmisation, communication). Ce “numérique” (généralement conjugué au singulier), en passe de devenir “ubiquitaire”, est alternativement interprété comme assurant une transparence intégrale ou comme imposant une surveillance généralisée. Transhumanistes et conspirationnistes ont toutefois en commun de négliger les angles morts (à décliner au pluriel) qui sont inhérents à toute perception du monde, fût-elle programmée et nourrie de big data. Ce sont quelques-uns de ces angles morts des visions programmatrices actuellement à l’œuvre dans la mise en place d’un numérique conçu à la fois comme une force et comme une menace, que ce colloque discutera, en s’appuyant sur des situations concrètes proposées par le Cercle des partenaires de Cerisy, avec l’espoir d’en tirer quelques leçons et orientations d’intérêt général. Il réunira des artistes, des chercheurs, des designers, des étudiants, des praticiens du numérique dans des institutions variées et des responsables d’entreprises, d’associations et de la fonction publique, ainsi que toute personne intéressée par les sujets traités.

Jeudi 24 septembre
Après-midi
Accueil des participants

Soirée
Présentation du Centre, du colloque et des participants
Présentation de DisNovation

—–

Vendredi 25 septembre
Matin
INTRODUCTION GÉNÉRALE ET CADRAGES ÉTHIQUES
Angles morts et visibilité ubiquitaire, Yves CITTON
Angles morts d’une éthique utilitariste by design,Vanessa NUROCK & Marie-Hélène PARIZEAU

Après-midi
PERSPECTIVES ÉCOLOGIQUES
Les contraintes écologiques, Fabrice FLIPO

Villes et low tech ?, table ronde avec Sénamé KOFFI AGBODJINOU, Ernesto OROZA (Les low tech à Cuba) et Justinien TRIBILLON (Les villes)

Soirée
Problèmes posés par le Cercle des partenaires de Cerisy, table ronde animée par Olivier LECOINTE, avec la participation des partenaires présents

—-

Samedi 26 septembre
Matin
PERSPECTIVES ESTHÉTIQUES (I)
Quelques implications de la numérisation
Sensibilité mondiale et computation planétaire, Mark B.N. HANSEN
Trois morts subites [Performance], Olivier BOSSON

Après-midi
PERSPECTIVES SOCIO-POLITIQUES (I)
Algorithmes et méga-plateformes : quelles souverainetés ? quelles subjectivités ?
Le capitalisme de plateformes, Matteo PASQUINELLI
Intervention de Côme BERBAIN
Temps, droit et gouvernementalité algorithmique, Antoinette ROUVROY

Soirée
PERSPECTIVES ESTHÉTIQUES (II)
L’IA revisitée par les pratiques artistiques, Marie LECHNER

——-

Dimanche 27 septembre
Matin
PROSPECTIVES IMAGINAIRES
Ré-ouverture des imaginaires
Métamorphose des idées, valeurs, esprit, Francis JUTAND
 L’horizon des communs, Lionnel MAUREL

Après-midi
Numérique, imaginaire et design
Standards, critiques et contre-emplois, Anthony MASURE & Alexia MATHIEU

Potentiels du design et de ses contre-emplois, atelier avec Mathilde BUENERD (Chatbot et affects), Jürg LEHNI, Manon MÉNARD (Asperger et IA) et Marta REVUELTA (Reconnaissance faciale et sécurité)

Premiers retours des doctorants et doctorantes : rapports d’étonnement et alternatives de recherches

Soirée
PERSPECTIVES ESTHÉTIQUES (III)
Atelier 1 de DisNovation, animé par Nicolas MAIGRET & Maria ROSZKOWSKA

———

Lundi 28 septembre
Matin
PERSPECTIVES ALTERNATIVES SUR L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
Vers une IA douce, Nicolas DEMASSIEUX
Intelligences végétales, Samuel SZONIECKY
Anaïs BERCK [Performance]

Après-midi
HORS LES MURS
Visites et rencontres dans la Manche

Soirée
Le rapport de CESER Normandie sur l’IA, Nicole ORANGE
Table ronde avec les acteurs rencontrés l’après-midi

——-

Mardi 29 septembre
Matin
PERSPECTIVES SOCIO-ÉTHIQUES (I)
Le travail humain en contexte de numérique ubiquitaire
Systèmes numériques et organisation du travail, Hubert GUILLAUD
Présentation du rapport de l’Institut de métiers d’Orange sur l’IA, François PICHAULT

Le facteur humain est-il soluble dans le Numérique ? table ronde avec Yohan AMSTERDAMER (RATP) et Fatie TOKO (La Poste)

Après-midi
PERSPECTIVES SOCIO-POLITIQUES (II)
Numérisation des espaces publics
Une économie politique du déploiement urbain du numérique, Raphael LANGUILLON

Intelligence artificielle et dispositifs d’identification numériques, table ronde avec Élodie LEMAIRE (MCF, Université de Picardie Jules Verne), Félix TRÉGUER (Reconnaissance faciale) et un représentant de Cyclope (Reconnaissance de plaques d’immatriculation)

Deuxièmes retours des doctorants et doctorantes : rapports d’étonnement et alternatives de recherches

Soirée
PERSPECTIVES ESTHÉTIQUES (IV)
Atelier 2 de DisNovation, animé par Nicolas MAIGRET & Maria ROSZKOWSKA

———

Mercredi 30 septembre
Matin
PERSPECTIVES SOCIO-ÉTHIQUES (II)
Visibilités et invisibilisations algorithmiques, table ronde avec Muriel BARNÉOUD (Problèmes d’éthique du point de vue de La Poste), Dana DIMINESCU et Saul PANDELAKIS (Genre et algorithmes)

Après-midi
Les algorithmes sont-ils bons pour la santé ?
Communiquer par logiciel pour des personnes n’ayant pas l’usage de la parole, Philippe AUBERT
Big Data et santé, Emmanuel BACRY

La santé numérisée, entre fragmentation du corps social et réhabilitation des corps individuels, table ronde animée par Jean-Louis BANCEL, avec Roxane ADLE AIGUIER, Manon MÉNARD (Asperger et IA) et un représentant de la MAIF (Fragmentation vs mutualisation)

——

Jeudi 1er octobre
Matin
SÉANCE CONCLUSIVE
Présentation et discussion du manifeste des doctorants et doctorantes
Enseignements recueillis sur les problèmes présentés par les entreprises

Après-midi
Table ronde organisée avec le Conseil départemental de la Manche, animée par Sylvain ALLEMAN

Pour en savoir plus