Sergei Loznitsa, 24-25 oct.

Journées d’études, 24 et 25 octobre, université Paris 8

L’oeuvre engagée et aujourd’hui mondialement reconnue du cinéaste ukrainien Sergei Loznitsa s’offre comme un véritable sismographe de l’Histoire soviétique, russe et ukrainienne, avec des films aussi incontournables que Paysage (2003), qui propose un portrait de la Russie des années 2000, ou Maïdan (2014), qui relate la révolution récente en Ukraine avec un point de vue intransigeant. Cinéaste prolixe – il réalise vingt-cinq films en vingt-trois ans – Sergei Loznitsa expérimente aussi bien le documentaire que la fiction en passant par les films de montage. De film en film, il interroge à chaque fois l’Histoire et sa réactualisation contemporaine (comme dans Austerlitz, 2016, ou Procès, 2018), et saisit une humanité écrasée par le poids du passé soviétique et meurtrie par les transformations sociales et politiques. À l’heure des images mobiles et omniprésentes, il repose à travers sa démarche la question du geste cinématographique comme geste politique, qu’il s’agisse de fiction (Donbass, 2018) ou de documentaire (Jour de victoire, 2018).

À travers son oeuvre s’affirme une esthétique contemporaine, celle de la durée, de la déconstruction narrative et des espaces fragmentés.

Jeudi 24 Octobre 2019

Salle A1-181, Université Paris 8

18h-21h : Rencontre avec Sergei Loznitsa, menée par Céline Gailleurd et Eugénie Zvonkine

Vendredi 25 Octobre 2019

Amphithéâtre de la Maison de la Recherche, Université Paris 8

9h30 : Introduction de la journée (Damien Marguet et Céline Gailleurd)

10h-13h00 : Les spectres de l’Histoire

Sylvie Rollet (Université de Poitiers) : « L’histoire à contretemps dans l’oeuvre documentaire de Sergei Loznitsa »

Stéphane Breton (EHESS) : « Le regard et la trace, le document historique dans les films de Sergei Loznitsa »

Mathieu Lericq (Université Aix-Marseille) : « Généalogie et spectralité chez Loznitsa : uneexpérience « anachronique » de la réalité (post-)soviétique ? » Eugénie Zvonkine (Université Paris 8) : « My Joy. Le cinéma, territoire de fantômes »

Discutante : Jennifer Verraes (Université Paris 8)

14h : Projection d’un montage réalisé par les étudiants du Master Réalisation et Création de l’Université Paris 8.

14h30-16h : Espaces / durée

Camille Bui (Université Paris 1) : « Corps du peuple et territoire : dynamiques socio-spatiales dans Portrait et Maïdan »

Olga Kobryn (Université Paris 3) : « Lumière du Nord (2008) de Sergei Loznitsa : éthique de l’espace et du temps »

Discutant : Nicolas Droin (Université Paris 8)

16h30 : Projection d’extraits de Maïdan (2014) de Sergei Loznitsa et de The Uprising (2013) de Peter Snowdon

17h-18h30 : Rencontre : Filmer l’événement politique

Sergei Loznitsa et Peter Snowdon

Rencontre animée par Damien Marguet (Université Paris 8)

——–

Cinéma L’Ecran de Saint-Denis

19h30 : Signature par Sergei Loznitsa des DVDs de ses films édités chez Potemkine Films

20 :15 : Projection de Dans la brume (2012) en présence du réalisateur

Débat animé par Arnaud Hée (programmateur, Cinémathèque du documentaire)